Karine Côté-Boucher, sociologue et anthropologue, est professeure agrégée à l’École de criminologie de l’Université de Montréal. Elle étudie le contrôle frontalier et vient de publier Border Frictions: Gender, Generation and Technology on the Frontline (Routledge, 2020).

Articles by this author