Depuis le début de la pandémie de COVID-19, les différents gouvernements, les professionnels de la santé et la population ont dû prendre des décisions difficiles qui ont d’importantes dimensions éthiques.

Quels principes devraient guider l’allocation de ressources médicales limitées ? Les mesures de confinement imposées par les gouvernements sont-elles disproportionnées ? Devrait-on utiliser des outils technologiques comme le traçage de contacts et la géolocalisation pour mieux faire face à la pandémie ? Ce sont quelques-unes des questions d’éthique qui ont été soulevées ces dernières semaines.

Président de la Commission de l’éthique en science et en technologie et professeur titulaire de philosophie à l’Université Laval, Jocelyn Maclure nous parle de la dimension éthique des mesures adoptées pour faire face à la pandémie et de la place que devraient prendre les considérations éthiques dans les décisions gouvernementales.

Le téléchargement est gratuit. Nous mettons en ligne de nouveaux balados chaque deuxième mercredi. Vous pouvez envoyer vos commentaires par Twitter à @IRPP ou @JRicardoBM.

Le téléchargement est gratuit. Nous mettons de nouveaux balados en ligne tous les deux mercredis.  Si vous avez des questions ou des commentaires, envoyez des tweets à @IRPP ou à un membre de l’équipe (@JRicardoBM, @jenditchburn, @colmfosullivan ou @cleadesjardins).

Souhaitez-vous réagir à cet article ? Joignez-vous aux discussions d’Options politiques et soumettez-nous votre texte , ou votre lettre à la rédaction! 
Jocelyn Maclure
Jocelyn Maclure est président de la Commission de l’éthique en science et en technologie, professeur de philosophie à l’Université McGill et titulaire de la Chaire Jarislowsky sur la nature humaine et la technologie.