Martin Papillon est professeur agrégé au Département de science politique à l’Université de Montréal. Il s’intéresse aux transformations de la citoyenneté et au pluralisme identitaire, au fédéralisme et aux enjeux de gouvernance associés aux revendications des peuples autochtones au Canada.

Articles de cet auteur

Vers un nouveau pouvoir autochtone?

En septembre 2014, la Nation Atikamekw du centre du Québec proclamait sa pleine souveraineté sur son territoire traditionnel, le Nitaskinan. Cette déclaration symbolique suivait de près la reconnaissance, par la Cour suprême du Canada, du …

Lire le texte