Les femmes portent une part disproportionnée du fardeau de la pauvreté. Dans la plupart des pays développés, les femmes ayant un revenu modeste font face à des obstacles qui les empêchent de se sortir de la pauvreté. En raison notamment de politiques discriminatoires et de préjugés culturels, elles  ne sont pas en mesure de réunir les ressources nécessaires pour lancer une entreprise.

Dans son chapitre de l’ouvrage de l’IRPP sur le commerce international, Arancha González, directrice exécutive du Centre du commerce international (ITC), plaide pour un modèle commercial qui permet aux femmes de participer pleinement à la vie économique. Dans ce balado, elle propose plusieurs mesures visant à intégrer aux marchés mondiaux un plus grand nombre de petites et moyennes entreprises.

Le téléchargement est gratuit. Nos balados sont mis en ligne les mardis, à toutes les deux semaines.

Envoyez vos commentaires par Twitter à @IRPP ou à @AlexShadeed.