Ce numéro marque l’arrivée de Bruce Wallace, le nouveau rédacteur en chef d’Options politiques, que l’IRPP est très heureux d’accueillir dans ses rangs.

Ce numéro marque l’arrivée de Bruce Wallace, le nouveau rédacteur en chef d’Options politiques, que l’IRPP est très heureux d’accueillir dans ses rangs.

Journaliste chevronné qui a fait carrière au Canada et à l’étranger, Bruce Wallace nous arrive du Los Angeles Times, dont il a été correspondant en Asie et chef du service étranger à partir de 2008. Entre Montréal, Ottawa, Londres, Tokyo et Los Angeles, il a couvert la vie politique canadienne, les conflits en Europe et au Moyen-Orient ainsi que la transformation de l’économie mondiale sous l’effet de l’élargissement de l’Union européenne et de la montée de la Chine et de l’Inde. À Los Angeles même, il a aidé le troisième quotidien métropolitain d’Amérique du Nord à traverser une difficile période de mutation et de concurrence dans un secteur ébranlé par l’arrivée des médias sociaux. De toute évidence, l’étendue et la profondeur de son expérience faisaient de lui la personne toute désignée our guider notre publication phare vers la prochaine étape de son développement.

En 30 ans d’existence, Options politiques a toujours adopté la personnalité de son rédacteur. Bruce Wallace lui imprimera sûrement sa prédilection pour les débats vifs et rigoureux, tout en accueillant de nouvelles voix qui défendront une approche inédite en ce qui concerne les enjeux que nous avons toujours privilégiés et les défi s qui nous attendent. Déjà, nos lecteurs verront dans ce numéro que, sans déroger à sa mission, Options politiques peut les étonner et les entraîner en territoire inexploré. Les débats y resteront centrés sur les politiques et priorités canadiennes, mais ils seront ancrés dans un contexte international et enrichis de perspectives issues d’autres régions du globe. Au cours des prochains mois, notre nouveau rédacteur en chef dirigera également la transition de la revue vers une tribune numérique particulièrement favorable aux débats éclairés.

Je termine en remerciant L. Ian MacDonald, notre rédacteur en chef des 10 dernières années. Comme ses prédécesseurs, il a tout mis en œuvre pour faire d’Options politiques ce qu’elle est aujourd’hui : la principale revue spécialisée en politiques publiques du pays. Sur ces solides fondations, nul doute que Bruce Wallace — comme ses successeurs — tracera pour la revue une voie qui assurera son développement à long terme.

En lui souhaitant tout le succès possible, je vous propose d’emprunter à sa suite un parcours à la fois stimulant pour l’esprit et propice à l’action.

Photo: Shutterstock /Cozine