À mesure que la population canadienne vieillit, les politiques de soins de fin de vie gagnent en importance et suscitent un nombre grandissant de questions. Le gouvernement du Québec a tenté de répondre à certaines de ces préoccupations en établissant en 2015 un régime de directives médicales anticipées. Mais en quoi consiste exactement ce régime et quel est son impact sur les proches des individus et les professionnels de la santé ?

Dans ce balado, Louise Bernier et Catherine Régis discutent de l’importance des directives médicales anticipées, des lacunes du régime québecois actuel et de ce que peut faire le gouvernement du Québec pour l’améliorer.

Leur analyse détaillée, Improving Advance Medical Directives: Lessons from Quebec, est publiée sur le site de l’IRPP.

Le téléchargement est gratuit. Nous mettons en ligne de nouveaux balados chaque deuxième mercredi. Vous pouvez envoyer vos commentaires par Twitter à @IRPP ou @JRicardoBM.

Le téléchargement est gratuit. Si vous avez des questions ou des commentaires, envoyez des tweets à @IRPP

Louise Bernier
Louise Bernier est professeure titulaire de droit médical à l’Université de Sherbrooke. Elle s’intéresse particulièrement à la signification de l’autonomie individuelle dans des contextes de soins critiques en début et en fin de vie. Elle est aussi impliquée dans différents comités d’éthique.
Catherine Régis
Catherine Régis est professeure à la Faculté de droit de l’Université de Montréal, titulaire d’une Chaire de recherche du Canada en droit et politiques de la santé. Elle est aussi chercheuse au Centre de recherche en droit public, au Mila (Institut québécois d’intelligence artificielle) et co-directrice du Hub santé – politique, organisations et droit.