Depuis des décennies, la faiblesse de l’investissement des entreprises canadiennes en innovation freine l’économie du pays. Étant donné cet « équilibre à faible innovation », les occasions de contribuer aux innovations en cours et d’en tirer profit ont été inégalement réparties. Après avoir révélé certains clivages socioéconomiques, la crise de COVID-19 doit nous inciter à repenser notre politique d’innovation. Comment élargir la portée de nos politiques sociales, renforcer les chaînes d’approvisionnement locales et créer les « emplois décents » de demain ? Comment s’assurer qu’une croissance axée sur l’innovation profite au plus grand nombre au lieu d’en exclure certains ?

Les chercheurs de l’Innovation Policy Lab de la Munk School of Global Affairs and Public Policy de l’Université de Toronto proposent des réponses dans ce dossier consacré à l’incidence de la pandémie sur l’innovation et la croissance inclusive. Quelles politiques, stratégies et ressources permettront de bâtir l’économie d’innovation forte et inclusive dont le Canada a besoin ?

Ce dossier a notamment bénéficié du soutien de l’Innovation Policy Lab de la Munk School of Global Affairs and Public Policy de l’Université de Toronto.

Photo : Piétons sur la rue Ste-Catherine à Montréal, le 11 juin 2020. La Presse canadienne / Ryan Remiorz.