En dépit de nombreux rapports qui préconisent depuis plus de 20 ans une réforme majeure des soins de longue durée au Québec, aucun gouvernement n’est véritablement passé à l’action. L’indignation en réaction aux défaillances systémiques révélées par la pandémie entraînera-t-elle un véritable changement ? Quelles politiques faut-il prioriser pour lancer une réforme en profondeur qui produirait des résultats probants ?

Le balado de cette semaine est l’enregistrement d’un webinaire que l’IRPP a tenu le 3 juin 2021. Il portait sur les problèmes du système de soins de longue durée qui doivent être abordés dans le Québec post-pandémique. Réjean Hébert, Marie-Louise Leroux et Yves Couturier étaient les invités de cette rencontre animée par Charles Breton, directeur du Centre d’excellence sur la fédération canadienne de l’IRPP.

Le téléchargement est gratuit. Nous mettons de nouveaux balados en ligne tous les deux mercredis.  Si vous avez des questions ou des commentaires, envoyez des tweets à @IRPP ou à un membre de l’équipe (@JRicardoBM, @jenditchburn, @colmfosullivan ou @cleadesjardins).

Souhaitez-vous réagir à cet article ? Joignez-vous aux discussions d’Options politiques et soumettez-nous votre texte , ou votre lettre à la rédaction! 
Réjean Hébert
Réjean Hébert est professeur titulaire au Département de gestion, évaluation et politique de santé à l’École de santé publique de l’Université de Montréal. Il est également chercheur au CIRANO, au Centre de recherche en santé publique (CReSP) de Montréal et au Centre de recherche sur le vieillissement de Sherbrooke. De 2012 à 2014, il a été ministre de la Santé et des Services sociaux ainsi que ministre responsable des Aînés.
Yves Couturier
Yves Couturier est professeur titulaire à l’École de travail social de l’Université de Sherbrooke.
Marie-Louise Leroux
Après un postdoctorat au CORE à Louvain-la-Neuve (Belgique), Marie-Louise Leroux a rejoint l’ESG-UQAM en 2011 comme professeure d’économie. Elle se spécialise dans l’économie publique, l’économie de la santé et l’économie politique, et porte un intérêt spécifique aux enjeux économiques et sociaux liés au vieillissement de la population. Elle est membre du CIRANO, de la Chaire de recherche sur les enjeux économiques intergénérationnels (CREEI), et détient un doctorat en économie de l’École d’économie de Toulouse.