Nous sommes à quelques jours du second tour de l’élection présidentielle française et du dénouement d’une campagne qui a bouleversé l’échiquier politique du pays. Le Parti socialiste et Les Républicains, les deux formations qui se sont traditionnellement échangé le pouvoir, ont été évincés par les candidats de rupture Emmanuel Macron, à la tête de son nouveau mouvement En marche !, et Marine Le Pen, dirigeante populiste du Front national. Et bien que Macron reste le grand favori face à sa rivale (qui vient de « se mettre en congé » de la présidence de son parti pour élargir ses soutiens), c’est aux élections législatives de juin que pourrait se jouer le véritable drame. Marc Lortie, ancien ambassadeur du Canada en France, analyse dans ce balado ce fascinant épisode de la politique hexagonale.

Le téléchargement est gratuit. Nos balados sont mis en ligne les mardis, à toutes les deux semaines.

Photo: French centrist presidential candidate Emmanuel Macron delivers a speech during a campaign rally in Chatellerault, central France, Friday, April 28, 2017. Macron faces far-right presidential candidate Marine Le Pen off in a May 7 runoff election. (AP Photo/Christophe Ena/). Canadian Press.