Comme en témoigne l’actualité, les consommateurs sont régulièrement victimes de fraudes et d’injustices, qui suscitent des problèmes toujours plus complexes. Car leur interaction avec le monde du commerce ne se limite plus à l’achat de produits ― voitures, vêtements ou aliments ― mais nécessite souvent de transférer des données personnelles et d’accepter des dispositions contractuelles presque impossibles à comprendre. Sans compter que beaucoup de consommateurs vendent eux-mêmes des produits et services. Or, depuis les années 1980, Ottawa s’est graduellement désintéressé des droits du consommateur, alors même que les multinationales gagnaient en puissance, surtout celles qui détiennent nos données confidentielles.

Les articles de ce dossier traitent des lacunes de nos lois, réglementations et politiques sur la protection du consommateur, et ciblent les nouveaux enjeux que nos décideurs doivent rapidement examiner.

Photo : Shutterstock / Benoît Daoust