Le gouvernement fédéral dit vouloir transformer le système de justice pénale ― et non seulement le réformer ― pour « s’assurer qu’il est juste et équitable, qu’il est axé sur la compassion et qu’il favorise la sécurité, la paix et la prospérité de la société canadienne ». Nous savons ― c’est un thème qui est régulièrement abordé dans l’actualité et les travaux de recherche en politiques publiques ― que certains Canadiens sont surreprésentés dans nos prisons, notamment les Noirs, les Autochtones et les personnes souffrant de troubles mentaux.

Mais on ne peut examiner le système de justice pénale de façon isolée. Il faut l’étudier sous un angle élargi qui englobe une série de programmes sociaux connexes, tout en se demandant pourquoi certains citoyens passent entre les mailles du filet et entrent en conflit avec la loi. Ce dossier rassemble des textes de spécialistes qui s’intéressent à ces différents aspects, suivant une approche réformiste plus intégrée.

Le soutien financier à la publication de ce dossier provient en partie du ministère de la Justice du Canada.

Photo: Shutterstock/By Rawpixel.com