Margaret Biggs est fellow Matthews en politiques publiques mondiales à l’Université Queen’s. Elle a été sous-ministre au gouvernement du Canada ainsi que présidente de l’Agence canadienne de développement international de 2008 à 2013.

Articles de cet auteur

Une éducation internationale pour nos étudiants

Le plus gros client du Canada, les États-Unis, se réoriente vers le protectionnisme. Les puissances émergentes transforment l’économie mondiale. L’intolérance s’accroît, y compris au Canada. La technologie révolutionne la nature du travail. Nous nous devons de …

Lire le texte